Dis que c’est pas certain
Que l’amour s’éteint
Comme l’or des musées
Le bleu des vieux blue-jeans usés

Dis-moi que c’est pas sûr
Que les initiales sur
Les arbres, enlacées
Finissent un jour par s’effacer…

Dis-moi que c’est vrai
Que tous les cœurs à la craie
Qu’on voit quand on est enfant
Dans les cours de récré
Disaient qu’on s’aimait vraiment
Ces cœurs à la craie
Disaient qu’on s’aimait vraiment

Moi je veux des tableaux
Comme peignait Pablo
Les peintures à l’huile
C’est plus difficile
Mais plus beau
Bien plus beau que les aventures à l’eau

Dis-moi où passent-elles
Ces peintures pastel
Ces mots griffonnés
Sur un bristol de fleurs fanées ?

Moi je veux des serments
Des marbres et des monuments
Mais pas toutes ces aquarelles
Belles ne fût-ce qu’un moment
Dis que tu m’aimes, même si tu mens
Ne fût-ce qu’un moment
Dis que tu m’aimes, même si tu mens

.

 

DAVID McNEIL

 

.

 

chagall

Oeuvre Marc Chagall