mercredi 13 avril 2016

L'ALPHABET DES ETOILES...Extrait

On ne veille pas le mistrall'amour est souffle de splendeur parmi les sièclesLe jour tremble au milieu de ses assisessoutenues par la solitude.Laisse les ailes ouverteset sans résisterplane au dessus de ta raisonplonge dans ma vie.Tes rêves sont fêlures du souvenirsur le soir instigateur des frémissements du temps. .   ODELIN SALMERON   .   Oeuvre Plinio Nomellini    
mardi 12 avril 2016

CE N'EST QUE VIVRE...Extrait

Peut-être n'est-il pas,hélas,de phares dans la nuit,Que sommes-noussinon reflets de lune et vibrations du vide, nuances et passagesfluctuationsflux et reflux,et le creux et le grouillementet le désordre et l'harmonieNos géographies s'éparpillentNos terres s'érodentet se désoriententNous n'avons inventé ni l'axe ni l'éclatNous sommes méandres et mouvances,oscillations et scintillementsN'est-il pas,oh, n'est-il pas,quelque part,une île fourmillante et nue,gonflée de sève,une île où vivre est une vitre claire,un miroitement d'or ? . ... [Lire la suite]
mardi 12 avril 2016

CE N'EST QUE VIVRE...Extrait

... Ce leurre du labyrintheCe goût d'amande amère,Ce rêve de vaisseaux,désemparésNe pleure pas,ce n'est que vivre.Un goût de menthemêlé de cendreUn goût de sableet de songeA force de marcherdans la nuit aux mille chambressecrètesou dans l'éclat fragile des genêtsnous inventons peut-être le lumineux cheminde vivre et de mourir .   COLETTE GIBELIN   .   Photographie Thami Benkirane benkiranet.aminus3.com    
mardi 12 avril 2016

LOIN DE TOUS RIVAGES...Extrait

"Fabuleuse parole qui rend aux champs la profondeur chaude des labours, au ruisseau sa source fertile et la mer aux salines qui engendrent l'aube.C'est dans cet espace non fréquenté du Temps qu'il est encore seulement possible de s'instruire " car tout est encore à dire et rien n'est entendu ". .   JEAN-CLAUDE IZZO   .   Oeuvre Serge Fiorio sergefiorio.canalblog.com        
Posté par emmila à 22:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 12 avril 2016

COULEURS

Moulin rougeDerain fauveAu tabacMétro BlancheChapeaux paillesPablo mauveBleu de PrussePaix-revancheSouris grisesEtoiles jaunesMarché noirChemises brunesDollars vertsPour Von BraunCasques bleusPour des prunesBallets rosesBérets vertsCôte d’AzurBlond platineBlancs marronsOutremerGardes rougesEt marinesCarte orangeOr en SuisseNérons noirsBlancs comme neigeIci grisBlanc cassisPas marrantesHistoires beiges .   DAVID Mc NEIL   .   Oeuvre Bruno Pezon, dit Alkaplan    
Posté par emmila à 22:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 11 avril 2016

JEAN LAVOUE

Si la parole se fait dure à présent,Au point de glacer le sang du poème,C’est qu’elle craint tout autant les envolées belliqueusesQue les élans qui confieront bientôt aux urnesUne demande de dureté plus grande encore!Est-ce une Europe guerrière que nous voulons ainsi,Une terre grillagée,Ou bien un continent où s’invente un avenir,Un vivier de lueurs possibles,Une clairière de paix pour l’homme ?Feignons-nous d’ignorerQu’en guerre nous l’étions déjà,Et cela depuis des siècles !Dominant le reste du monde,La part de l’humanité la plus... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
lundi 11 avril 2016

MISTRAL GAGNANT

A m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toiEt regarder les gens tant qu'y en aTe parler du bon temps qu'est mort ou qui r'viendraEn serrant dans ma main tes p'tits doigtsPuis donner à bouffer à des pigeons idiotsLeur filer des coups d'pied pour de fauxEt entendre ton rire qui lézarde les mursQui sait surtout guérir mes blessuresTe raconter un peu comment j'étais, minoLes bombecs fabuleux qu'on piquait chez l'marchandCar-en-sac et Mintho caramels à un francEt les Mistral gagnantsA marcher sous la pluie cinq minutes avec toiEt... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 11 avril 2016

PALOMA PRADAL ET ANDREAS ARNOLD

Posté par emmila à 17:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 11 avril 2016

LES AVENTURES A L'EAU

Dis que c’est pas certainQue l’amour s’éteintComme l’or des muséesLe bleu des vieux blue-jeans usésDis-moi que c’est pas sûrQue les initiales surLes arbres, enlacéesFinissent un jour par s’effacer…Dis-moi que c’est vraiQue tous les cœurs à la craieQu’on voit quand on est enfantDans les cours de récréDisaient qu’on s’aimait vraimentCes cœurs à la craieDisaient qu’on s’aimait vraimentMoi je veux des tableauxComme peignait PabloLes peintures à l’huileC’est plus difficileMais plus beauBien plus beau que les aventures à l’eauDis-moi où... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,