Restera-t-il en tes mots
quelque image
qui parlera de ton absence ?
Restera-t-il en tes mots
un peu de l'haleine tiède
qui leur donna des ailes ?

Demain tu attendras
comme on espère la pluie
ou la nuit parfois.
Dépouillé de cette poussière
qui te blessait
qui en blessait d'autres,
tu partiras les mains vides…

.

 

AGNES SCHNELL

 

.

 

hengki koentjoro

Photographie Hengki Koentjoro