lundi 25 juillet 2016

FEUILLETS ...Extraits

L’exubérance, fleurs, feuillages, du milieu de juin n’est rien comparée à la puissante maturité qui saisit cette terre plus belle qu’aucun ciel. A la fin de juillet le ciel auparavant comme une lisse toile bleue se creuse soudain, gouffre sans un frisson où baignent les feuillages verts et noirs d’une dureté inexorable ; et lorsque août arrive, on voit vers le soir la lumière comme un fleuve fuir à l’horizon vers une mer inconnue et rendre à la voûte abandonnée sa transparence peu à peu chargée d’étoiles.   .   GUSTAVE... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 25 juillet 2016

SEYRAN...Fragment

 Par une lamentation nous commençons à vivreAvant de parler nous savons blasphémerSi la moitié de notre vocabulaire est de louangeLe reste est malédictionQuelle cruche se remplitQuelle source coule plus vite que nousLa corde la plus tendue, c’est nousMaisCombien de Job s’ébahissent de notre patienceNos tribus tiennent la montagneNous sommes un peuple deboutDans les cités les bidonvilles sont notre imageNous avons mille civilisations sédentairesNotre tambour qui bat le départN’est pas usé.   .GÜLTEN  AKIN (Traduit du... [Lire la suite]
lundi 25 juillet 2016

UN MURMURE DE LUMIERE

Il a plu ce matin et l’eau venue du ciel adoucit de rosée les ronces de la nuit. Chaque rire d’oiseau est une vague de plume sur l’océan des feuilles. Dans la maison du temps l’espace est une porte que l’on ouvre sans main. Malgré tous les faux pas j’ajoute l’espérance à la grandeur des mots. J’ai mis sur l’absence une passerelle de phrases mais l’attraction du fleuve emporte vers la mer jusqu’à l’encre des pas. Tu as laissé en moi un murmure de lumière que même la distance ne pourra pas éteindre. Derrière... [Lire la suite]
lundi 25 juillet 2016

FREDERIC CHOPIN - SPRING WALTZ

Posté par emmila à 17:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,