Nuée de rêves
envol étourdissant
enlacement se reprenant
se défaisant.

Danse infinie
d’un côté à l’autre du temps
reprise ad libitum
d’une cadence
à peine heurtée.

En toi
une joie primale
un instant muselée
embrumée
en toi l’élan
la pulsation accélérée
en toi la danse sauvage
libérée
et tous tes sens exaltés.

 

.

 


AGNES SCHNELL

 

.

 

AGNES,