mercredi 28 septembre 2016

JONGLEUR DE TEMPS...Extrait

Puisque des murs se lèvent autour de l’homme, des murs que construisent à la hâte mensongère ceux qui vivent dans la peur qu’une parole plus forte qu’eux ne vienne abîmer leur volonté de se restreindre puisque tant de murs se lèvent autour de l’homme que le monde lui est devenu une prison multiple et dure, il est bon que l’homme qui a souffert les restrictions que d’autres lui imposent vienne toucher, tangible et toujours présent, ce Mur, ce Mur qui résume et englobe tous les murs. Murs devant l’enfance vive et gaie, murs devant... [Lire la suite]

mardi 27 septembre 2016

ALGER

Dans ma larme s’étend l’injuste addition que m’impose l’éloignement et que je règle de mes pleurs d’apatride à l’émotivité déchue. Ma larme renferme la broche kabyle de ma mère, le henné qui fleurait sa main et une pierre de ma maison criblée des traces de mes rires et de mes chroniques d’enfant cédées à la confiance close de mon pacte avec de tristes avantages. J’ai dans ma larme quelques gouttes de la pluie qui tombe sur Alger et un peu des soupirs des justes râlants sur la hampe de son drapeau brûlé. J’ouvre ma larme comme on ouvre... [Lire la suite]
mardi 27 septembre 2016

DECLARATION

Pour la Syrie et la Palestine   Je déclare l'état de bonheur permanent Et le droit de chacun à tous les privilèges. Je dis que la souffrance est chose sacrilège Quand il y a pour tous des roses et du pain blanc. Je conteste la légitimité des guerres, La justice qui tue et la mort qui punit, Les consciences qui dorment au fond de leur lit, La civilisation au bras des mercenaires. Je regarde mourir ce siècle vieillissant. Un monde différent renaîtra de ses cendres Mais il ne suffit plus simplement de l'attendre : Je... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 27 septembre 2016

LE DROIT D'ÊTRE NATURALISTE...Extrait

La culture ce n’est pas avoir le cerveau farci de dates, de noms ou de chiffres, c’est la qualité du jugement, l’exigence logique, l’appétit de la preuve, la notion de la complexité des choses et de l’arduité des problèmes. C’est l’habitude du doute, le discernement dans la méfiance, la modestie d’opinion, la patience d’ignorer, la certitude qu’on n’a jamais tout le vrai en partage; c’est avoir l’esprit ferme sans l’avoir rigide, c’est être armé contre le flou et aussi contre la fausse précision, c’est refuser tous les fanatismes et... [Lire la suite]
lundi 26 septembre 2016

À TOI QUI SAIS TENIR PAROLE

Toi, femme aux mains de poignante douceur, lèvres offertes comme fardées au pinceau rouge du vin des noces de Cana, je salue en ta chair la naissance du monde, toutes saveurs du sel, ton parfum de fourrure, l'appel sourd de la terre, sa promesse de source, son octroi de froment.Toi, femme qui inventes la prosodie de mes paroles, toi par qui mes songes prennent corps ; tu as flétri mes cauchemars dans tes flancs de longue houle.Avant toi, rien, jamais, ne m'avait suggéré que le poème est la pâture pour faire éloge ou récuser ; que sa... [Lire la suite]
lundi 26 septembre 2016

8 Mai 1902 - ERUPTION DE LA MONTAGNE PELEE - SAINT-PIERRE - MARTINIQUE

Trois membres  ( voir cinq ) de notre famille directe originaire de Corse, périrent à Saint-Pierre le 8 Mai 1902 .   Mme Dumas, née Marie La Boissière, femme d'un honorable négociant de Saint-Pierre, s'était réfugiée, dès le 6 Mai, dans le bourg du Saint-Esprit, à une soixantaine de kilomètres du Volcan. Ses quatres jeunes enfants l'accompagnaient. C'est à cette sage mesure, prise à temps, qu'ils doivent, ayant tout perdu, d'avoir au moins la vie sauve. Quand à M. Dumas, retenu en ville pour la garde de son magasin et... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 25 septembre 2016

HAUTE SOLITUDE...Extrait

Quand ma chambre est en ordre, je la quitte. Quand mes amours sont en ordre, je m'en détourne. L'ordre, c'est le salon d'attente d'un dentiste, pièce époussetée, tristement coquette, impersonnelle et silencieuse, et dans laquelle on s'apercevrait soudain qu'on ne souffre plus. Et l'on resterait là, inutile dans un cadre inutile, indéfiniment... On serait un des chaînons de l'ordre. On prendrait place dans la durée correcte et classique... L'ordre interdit dans une large mesure les fu­mées, les forêts, les voyages. Désirer l'ordre de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 23 septembre 2016

AGNES SCHNELL...Extrait

Agnès...9 mois déjà   Ragerévolution muette toute au dedansgermes à forcermots à crever à alignerétroite union avec l’encre fertilede l’autre rive.On retardait l’instant.On effaçait.La voix pourtant s’élevaits’étiraitarrachement fouaillementdéchirure des diguesla voix montait malgré soi.   On en possédaitle son le trembléle souffleon possédait le cril’inarticulé l’imminentla carcasse.   . AGNES SCHNELL .      
Posté par emmila à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 23 septembre 2016

L'A-MERE OU PLUS LOIN QUE LA MEMOIRE...Extrait

De braises et de gentianel’offrande originelle.Les mains nées caressantesdominaient clouaient.Une onde toujours autreune ombre furtivel’odeur de pommeston odeur mèretraversait mon éveil.Mère…mot sourcepour aider le passagemais toi sans aubetoi de trop de ravineset de résonances,toi unique en ta dérélictionen ton impuissancene guidais rien.   .AGNES SCHNELL   .      
Posté par emmila à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 23 septembre 2016

N'ÊTRE...Extrait

Merci Thami ―« Je l’aurais achevé de sitôt, n’était cette flamme qui m’a pris en otage, bien avant l’adhérence, que j’ai couvée intimement, contre vents et marées, allant d’attisement en attisement ; n’était cet amour qui me coiffe d’auréoles, m’entoure de colliers d’écume flamboyante, rassure la raison de persister à me réveiller chaque matin, et, avec beaucoup de peine, rassembler mes membres disloqués, tant le marasme ambiant entrepose : un oeil par-ci une hanche par là et les pieds en tête-bêche dévoyés n’était cette tendresse... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,