Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
EMMILA GITANA
Archives
Visiteurs
Depuis la création 1 607 413
Newsletter
8 octobre 2016

RAVIR: LES LIEUX...Extrait

Une fenêtre. Presque le mur déjà

Comme si l'on avait déplacé
la fenêtre, et la fenêtre seule.

Les livres se défont, les feuilles
se perdent dans l'orbite du ciel
-plus aucune couleur
et le vent manque soudain.

Qu'as-tu gardé des jardins fastes
des ombres au petit matin
qui venaient s'échouer sur tes lèvres?

À l'instant bouge le paysage. L'heure
n'est qu'un maigre abri, les arbres déploient
cornes et lames. Écoute
les années qui résonnent derrière toi
l'orage brouille tes yeux, tes mains
ne touchent plus que ce passé furieux.
Tout est rouge, bientôt sera mauve.

.

HELENE DORION

.

HEL

Publicité
Publicité
Commentaires
Publicité