Merci Marie-Paule et Raymond

 

Où te garder

petite fiancée qui fais du bruit

dans la lumière de mon cœur

beauté qui éparpilles

un vol d’anges dans ma nuit.



Une main veille toujours

sur mon sommeil

tu souris aux replis tendres de ma liberté

tu te penches sur mon oreiller

pour que je rêve

de petits jardins et de colombes blanches.

 

.

 

 

GEORGES STOÏANNIDIS

Traduit du grec par André Kedros

 

.

 

colombe2