samedi 5 novembre 2016

MAISON NATALE

O mon havre natalMon quartierMa relanceMa maison d’autrefoisPointue comme une lanceSi joyeuse au-dedansSi grise dans le soirLieu du premier espoirÀ nul autre jamaisNe cédera la placeLe jardin de jadisTout empalissadéL’allée des premiers pasDes vertes embardéesSous le scalp encieléSi chaste de l’enfance  O ma farandoléeJe te reviens de loinMe vois-tu renarderSur les trottoirs éteintsVoici le ferrailleurL’épicièreEt le painVoici le rémouleurLa gorge des platanesLa rue qui s’enchaloupeLe chat sur la barrièreLa passerelle au... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

samedi 5 novembre 2016

GNIA...Extrait

- Audace!        ce qui gronde au fond de mon âme        n'est pas le tumulte de mon sang        en moi la sève de l'exil a banni        dans son flot        la beauté des mots de la quiétude        - Mauvais arbre        aux ramures couleur de mon sang       ... [Lire la suite]
samedi 5 novembre 2016

LE PIEGE DE L'EPEIRE

Oui c'était merveille de soies merveille que ce fin système où se prenaient semences insectes   Te fascinait la dentelière sensible à la moindre détresse si prompte à répondre à l'appel si délicate & si précise en son exercice cruel   Te voici maintenant non plus simplement captivé par l'image du piège - rêvant comme l'enfant riant comme le sage qui domine le jeu & qui se joue de lui en y jetant des mouches -   mais bien captif en son réseau fatal     .   RAYMOND FARINA ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 5 novembre 2016

LES PUR-SANG ...Extrait

... . Essentiel paysage. Taillés à même la lumière, de fulgurants nopals des aurores poussantes, d'inouïs blanchoiements, d'enracinées stalagmites porteuses de jour O ardentes lactescences prés hyalins neigeuses glanes Vers les rivières de néroli docile des haies incorruptibles mûrissent de mica lointain leur longue incandescence. La paupière des brisants se referme - Prélude - audiblement des youcas tintent dans une lavande d'arcs-en-ciel tièdes des huettes picorent des mordorures. . Qui rifle et rafle le vacarme, par-delà... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,