Cheminement de tous les clochers
sur le ciel
guets-apens très doux
des aéroplanes
sur ton cœur
comme les hirondelles
que tu apprivoises
avec ton ombre
Tu peux t’éloigner
dans la magie
des fleurs nocturnes
tu peux prendre la tempête
pour amie
je serai ce lac de brume
à ton arrivée
ce lac de brume
et tu diras que tu aimes
toutes les lumières
de la ville

.

 

emmanuelle_riva-hiroshima_mon_amour,

 

.

 

Le dernier village

-   dans les rues –

Les vieilles gens
c’est l’os du temps
de plus en plus
ils ont en moins

ils ressemblent
aux trembles
de l’hiver des jardins

le regard
est en retard
étang miroir
réservoir à la soif des bêtes

les dents espacées du sourire
hersent les souvenirs

Dieu récolte
des restes de peau fanée
plus douce que le silence.

 

.

 

EMMANUELLE RIVA

 

.