vendredi 17 février 2017

CARLOS SANTANA - OYE COMO VA

Posté par emmila à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 17 février 2017

UN MORT HEUREUX

  Je n'ai pas disparucar il suffit de se pencher sur la rivière :ce sont mes mots qu'elle chuchoteavec douceur, les nuits de pleine lune.Je suis tout près :regardez le platane,qui prend mes vieilles attitudes,celle de la rancœur et celle de l'espoir.et même le nuage me ressemble,je vous assure,avec cette manière de bouder, puis soudain d'éclater de rire.Je suis un mort heureux, n'en doutez pas :j'habite votre pain,votre doute léger,le tremblement qui accompagnevos journées trop remplies.Je suis une fourmi, une virgule,un verre... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 17 février 2017

RAPJAZZ...Extrait

Mots et rêves sont mes repères. Mon journal n'a pas de dates. En rapjazz je dis ma ville. Que pourrais-je écrire que l'on ne sache déjà ? Que devrais-je dire que l'on n'ait déjà entendu ? J'écoute ma voix baroque dans le miroir enflé de litanies sauvages. Batteur battant aux appels de ma ville rapeur frappeur à l'ivresse de mes tripes je délire et je tangue au fracas de ma langue à mes roues cycloneuses je dérape aux zigzags de mes mots à dentelles d'ouragan mes paysages écrabouillés au tournoiement du vent coïncidence et... [Lire la suite]
vendredi 17 février 2017

LE LIVRE DU DOUTE ET DE LA GRÂCE...Extrait

Il serait beau, ami, de naître dans un autre monde : tu aurais là plusieurs jeunesses et tu pourrais choisir la plus heureuse, la mieux remplie, peut-être aussi la plus étrange. Il serait beau, ami, de vivre dans un autre monde, et ce ne serait point être là, respirer, s’émouvoir, mais peut-être se faire plus durable comme la pierre endormie dans la pierre, ou le fleuve courant à l’intérieur du fleuve, ou le feu inconnu qui ne ressemble pas au feu. Il serait beau, ami, de mourir dans un autre monde, sans rien comprendre ni calculer,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 17 février 2017

EN MONTAGNE LIBANAISE

Se souvenir – du bruit du clair de lune, lorsque la nuit d’été se cogne à la montagne, et que traîne le vent, dans la bouche rocheuse des Monts Liban. Se souvenir – d’un village escarpé, posé comme une larme au bord d’une paupière ; on y rencontre un grenadier, et des fleurs plus sonores qu’un clavier. Se souvenir – de la vigne sous le figuier, des chênes gercés que Septembre abreuve, des fontaines et des muletiers, du soleil dissous dans les eaux du fleuve. Se souvenir – du basilic et du pommier, du sirop de mûres et des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 17 février 2017

LE PIEGE

Et tout ce sang Tout ce sang… Toutes ces vies qui s’échappent les cris Les rochers entassés devant la grotte et le feu La fumée l’air qui manque les prières sont-elles utiles Les enfants que l’on serre dans les bras jusqu’à les étouffer Tout ce sang Tout ce sang Le bruit absurde de la bombe à la terrasse du café les rires Brisés les vitres en éclats le silence qui suit comme un souffle Mortel puis les cris les appels au secours les sirènes Et ceux qui rampent sous les tables celui qui regarde l’endroit Où était sa main au bout de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,