dimanche 26 février 2017

CHANSON / SONG

Va attraper une étoile filante, Fais qu'une racine de mandragore enfante, Dis-moi où sont les jours d'antan passés, Ou qui fit fourcher des Diables les piés, Enseigne-moi à ouïr chanter Sirènes, Me prémunir des piqûres de la haine, Et m'apprends Quel vent Sert à pousser esprit honnête en avant. Si tu es né pour des paysages impossibles, Voir des choses invisibles, Chevauche mil et une nuit, chevauche le Temps, Jusqu'à ce que l'âge sur toi neige des cheveux blancs, Toi, tu me diras, quand tu seras rentré, Toutes les merveilles étranges... [Lire la suite]

dimanche 26 février 2017

L'EXTASE...Extrait

Là où comme sur un lit un oreiller, Une rive en crue invitait les violettes A reposer leurs testes, Nous nous assîmes, l'un à l'autre tout entiers. C’était ferme ciment que celui de nos mains,Baume adhérent qui d’elles prenait source,Et, en nouant leurs rayons, nos regardsTissaient nos yeux sur un double cordon.Or enlacer ainsi nos mains était encoreLe seul moyen de ne faire plus qu’un,Et les images dans nos yeux le seul moyenDe faire route l’un vers l’autre. ...   . JOHN DONNE (1572-1631) . Oeuvre Francesco... [Lire la suite]
dimanche 26 février 2017

LES SEPT SOLITUDES...KAROMAMA

Mes pensées sont à toi, reine Karomama du très vieux temps, Enfant dolente aux jambes trop longues, aux mains si faibles Karomama, fille de Thèbes, Qui buvais du blé rouge et mangeais du blé blanc Comme les justes, dans le soir des tamaris. Petite reine Karomama du temps jadis. Mes pensées sont à toi, reine Karomama Dont le nom oublié chante comme un chœur de plaintes Dans le demi-rire et le demi-sanglot de ma voix; Car il est ridicule et triste d’aimer la reine Karomama Qui vécut environnée d’étranges figures peintes Dans un palais... [Lire la suite]
dimanche 26 février 2017

L'AIR ET LES SONGES...Extrait

« Partout, l’âme du monde renouvelée dans l’inspiration du poète a une individualité profonde. La rafale est sauvage et pure. Elle meurt et renaît. Et le poète suit la vie même du souffle cosmique. Dans le vent d’Ouest il respire une âme océanique, une âme vierge de toute atteinte terrestre. Et la vie est si grande que l’automne lui-même a un avenir. »   . GASTON BACHELARD   .                    
Posté par emmila à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 26 février 2017

L'AUBE IGNOREE

La lune, avec son beau gréement d'étoiles rares, Aborde au port qu'un banc de nacres barre, Mais l'homme ingrat aux beautés de la nuit, Leurré de rêve ou travaillé d'ennui, Roule à l'abri de ses volets avares.   .   LANZA DEL VASTO   .     Photographie Bernard Liégeois  
Posté par emmila à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 26 février 2017

PAROLE D'OMBRE

Il y a une parole confiée au silence, que l'ombre nous transmet. Une parole d'effacement qui est parole de tendresse. Peut-être pourrions-nous aussi parler de bonté. Lavis d'ombre sans que soit raturée cette lumineuse coulée qui la contient. Mais plus proche de notre dénuement. Je crois à cette parole d'ombre. Elle n'est pas jeu de lumière ou de solitude mais ce que nous pouvons comprendre d'un dialogue qui se fait, qui se défait en nous. A chaque instant. Car nous ne pouvons comprendre que l'ombre. La brisure de l'éclat. Affamés... [Lire la suite]