Miserere

On les a vus, l’impatience fleurie

Entre les doigts et la peur vide dans les yeux :

Ceux-là qui font le nombre noir de la cohue

Et le luxe des épouvantes. Qui sont-ils ?

Ils ne sont rien que cette hâte

Comme un vent blanc,

Seulement pour ne pas y être.

Mais ils sont là, tenacement, ils sont tous là

Ceux qui tiennent la place

De leur absence. Et leur nom est légion.

 

.

 

ARMEL GUERNE

 

.

 

 

sergefiorio

Oeuvre Serge Fiorio

http://sergefiorio.canalblog.com/