Le vent courant jouait de l’orgue
dans les figuiers de Barbarie

La mer trinquait à notre table
puis s’en allait à reculons
en nous faisant des révérences

La lune venait boire à ta bouche
comme à la fraîcheur d’un puits
Notre amitié portait le nom
intraduisible des fontaines.

 

.

 

SERGE WELLENS

 

 .

 

 

 

Figuiers-de-Barbarie