Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
EMMILA GITANA
Visiteurs
Depuis la création 1 616 615
Newsletter
Archives
5 mai 2017

FAUTE DE MENEE

La question point au cœur de l’oiseau et il chante encore
(opposé au silence, ne pouvant rester muet,
de sa toute vibration au contraire, à tue-tête)
la cantilène que les prophètes n’entendent pas,
faute de trace en eux de ce qui est beau en ce monde.

Pas davantage un seul instant il ne songe à l’exil
bien que ce soit au cœur même du buisson qu’il habite,
dût celui-ci flamber lui n’en sera pas aveuglé,
ni son chant ne perdra sa capacité d’émergence
dans le lent cataclysme de notre pandémonium.

A l’aplomb, sous le sommet de son arche de fortune,
dans la réelle mais tout aussi abstraite étendue,
s’étale une forêt que certains diront symbolique
le long d’une route pour cervidés à quatre roues,
longue couleuvre de goudron noir dans le paysage.

 

.

 

HENRI-LOUIS PALLEN

www.lierreentravail.com

 

.

 

route2

Commentaires
EMMILA GITANA
Pages
Tags
Derniers commentaires