Si tu es convié
Au festin
Par le petit vent d’iris
De la naissance
Si tu vas sur la terre
Dans l’innocence
De tout ce qui commence
Puisses-tu illuminer
De ta présence
La marge étroite de la beauté
Si tu es convié
Au festin des années
A la vérité de l’amour
Qui naît à chaque fois
Que tu te rencontres
Dans un sentiment
Plus grand que toi
Si tu vas dans la pluie des corps
L’argile mauve des apogées
Puisses-tu apporter
En présent
La pierre précieuse
De l’humilité
Dans le jardin en marge
De la beauté
Si la vie te reprend
La conscience
Le passage des années
Si tu vas fragile
Et démuni
Du bel oiseau
De la jeunesse
Si tu vas vers d’autres naissances
Dans l’incandescence
Du soleil ocre
Puisses-tu toujours te souvenir
Que tu fais partie
De la beauté du monde
Quand tu donnes un visage
A la ferveur de la lune
A la poussière d’être
Un petit grain
Infime
Sur la terre des humains
Sur la terre sous le ciel
Des multitudes
Tu fais partie de la beauté

 

 

.

 

 

PATRICK CHEMIN
Texte inédit de 2013

 

 

.

 

 

 

 

Fatat Bahmad12,

 

Oeuvre Fatat Bahmad