Elle sait les ponts sur l’eau rapide
les voûtes végétales
leurs mystères sonores
l’estuaire toujours reculant
l’amour et ses orages
soudain lassés.

Elle ne parle plus.
Elle sait le rire étranglé
le grondement des âmes
et les fêlures
miroirs brisés ou lézardes.

.

 

AGNES SCHNELL

 

 

.

miroir2,