lundi 22 mai 2017

RINA LASNIER...Extrait

On n’enterre pas le sang décharné de la servitudeni le sang désarmé de l’amour inutilisé ;on ne retire pas le cri de la bouche comme une clef,on ne suture pas la pierre fissurée d’une soif.La chaux vive du sang qui n'a point dormi,tu l'entendras liquéfier la dalle des morts,traverser ses étapes de neige étoufféeet siffler en remarchant tout son hiver.On n'enterre pas le talon poudreux de la foudreni la fureur tendre du fruit piétiné ;le sang retourné sur sa racine comme un décombres'est armé tout droit d'une moisson fruste de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

lundi 22 mai 2017

MILES DAVIS - TIME AFTER TIME

Posté par emmila à 18:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
lundi 22 mai 2017

CE MAROC..Extrait

... Ma plaie où seule l'abeille trouve des fleurs neuves porte-moi loin de cet oubli battant et rampe pays pays je plie bagages ceux qui ajoutent du noir à leur cellule me voient partir pays pays où seule la terre se souvient et hurle quelle terreur couve sous ta colère.   .   MOHAMMED KHAÏR-EDDINE   .     Oeuvre Thami Benkirane  
Posté par emmila à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 22 mai 2017

LES SECRETS DE L'ECRITURE

Je n’écris pas pour quelques-uns retirés sous la lampe Ni pour les habitués d’une cité lacustre Pour l’écolier attentif à son cœur Non plus pour cet enfant paresseux qui sommeille Entre mes bras depuis cent ans Mais pour cet homme qui dépassé par l’orage N’entend pas la rumeur terrestre de son sang Ni l’herbe le flatter doucement au visage J’écris pour divulguer ce qui vient des saisons La neige pure ainsi qu’une main féminine Et le pollen éparpillé sur les gazons Aussi l’agneau qui fait le calme des montagnes J’écris pour dépasser la... [Lire la suite]
lundi 22 mai 2017

PAROLE

La vie lourde battra à sa mesure la poussière Combien de blé cette année pour la saison Quelles gerbes à lier de désirs qu’on arrache à la haie Quelles tresses pour la paume nouées blessant La paresse d’été des moissonneurs On couche sur le sol les journées pour les glaneurs Ils sépareront le bon grain de l’ivraie La douceur des farines et le sec de la balle Le pain blanc pour la Ville Ce qui reste, aux oiseaux, en prévision de leur départ, A moi, la terre nue, pour y bâtir Ce fantôme de champ qui ondule Et le vent rien que Le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
lundi 22 mai 2017

AMERS III...Extrait

Aux baies de marbre noir striées de blanches couvaisons La voile fut de sel, et la griffe légère. Et tant de ciel nous fut-il un songe ? Ecaille, douce écaille prise au masque divin, Et le sourire au loin sur l'eau des grandes lèpres interdites... Plus libre que la plume à l'éviction de l'aile, Plus libre que l'amour à l'évasion du soir, Tu vois ton ombre, sur l'eau mûre, quitte enfin de son âge, Et laisses l'ancre dire le droit parmi l'églogue sous-marine. Une plume blanche sur l'eau noire, une plume blanche vers la gloire Nous fit... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,