Jeu dérisoire de celui
- d'une espèce oubliée sans doute -
qui d'un chaos de lettres
continue à faire des mondes
qui désire écrire limpide
comme vient un simple bonjour
comme tinte un matin toscan
& qui dans les ténèbres
du grand poisson biblique
fait clignoter son morse
obstinément - pour qui? -
Pour quelques enfants que fascinent
d'étranges robots occupés
à pulvériser des planètes
Ou pour le dieu omniscient
qui a tout conçu de travers
& qui cherche à tâtons
dans son fouillis céleste
ses lunettes qu'il a
une fois de plus égarées

 

.

 

 

RAYMOND FARINA

(Extrait de Anachronique,
Editions Rougerie, 1991.)

 

 

.

ANTO MACHADO2

Oeuvre Anto Machado