Un soir
j'ouvre l'album
pour ne pas être seul

Les photos n'ont pas jauni

Dans la forêt de Marly
Jean Rousselot fait la course avec son ombre
les arbres applaudissent

Un jardin entre dans l'été
Michel Manoll invente des bouquets
aux couleurs de la liturgie

Jean Bouhier marche sur la mer

Dans les yeux de Luc Bérimont
des jeunes filles nous sourient

Guillevic à La Forê t Sainte -Croix
donne des leçons de solfège au merle



Et Laude encore
les yeux fermés
écoutant
sa chienne de vie
aboyer à la mort

 

.


SERGE WELLENS

 Poèmes de l'inconfort

.

Tejo Verstappen4,

Oeuvre Tejo Verstappen