Nous vous remercions.

Mon voisin, mon ami,

Ils étaient venus agresser la voisine

Tu n'as rien fait

Ils t'avaient dit qu'elle se prostituait

Ils l'ont violée puis, ils lui ont lacéré les seins

au nom de la société et de sa morale

Et tu t'étais tu

Mon voisin, mon frère

Ils étaient venus m'humilier

Tu n'as rien fait

Ils t'avaient dit que j'étais un libertaire

Ils ont parcouru mon corps de rapières

Au nom de l’État, des prélats et autres vicaires

Et tu t'étais tu

Mon voisin, ô mon voisin

 

Ils étaient venus torturer l'autre voisin

Tu n'as rien fait

Ils t'avaient dit qu'il avait renoncé à la prière

Ils l'ont battu, ils l'ont fouetté

Sur instruction d'un émir des temps anciens

Et tu t'étais tu

Mon voisin, mon prochain

Maintenant qu'ils s'en prennent à toi

Et qu'ils te tourmentent

J'ai tellement à faire avec la prostituée et l'autre voisin

Car quoi qu'ils disent de toi

Nous ne nous tairons pas.

Tu es notre proche, notre voisin.

Et quand viendra le tour du persécuteur

Qui a agressé la prostituée, qui m'a torturé

Qui a humilié le voisin et qui s'était retourné contre toi

Je voudrais, mon voisin, que l'on soit unis

Pour les en empêcher

Quitte à revoir le purgatoire

Au nom de l'humanité

Au nom de l'humanité

Au nom de l'humanité.

 

 

.

 

 

DJAFFAR BENMESBAH

 

 

.

 

 

 

 

Rabee Kiwan

Oeuvre Rabee Kiwan