Je te dédie cet espace
librement consenti
je te dédie ce retour
ce vol
contre vents et nuages
contre la montre
vers cette terre naufragée
dans mon âme

Je te dédie cette lumière
cette musique
et les mille frôlements
de nos corps

Je te dédie ce voyage recommencé
à tes côtés
cet éternel retour où je t'ai
retrouvée

Je te dédie ta silhouette par mes
yeux envoûtée
l'unique mémoire
de quarante ans d'attente

Je te dédie cette inoubliable
volonté de lutte
cet espoir regreffé à ta voix
à ta tendresse
à notre angoisse

Je te dédie la fabuleuse invention
du rire
toutes les orchidées du bonheur
et mon incroyable
fidélité

Je te dédie
les profondeurs nacrées
de ton propre sourire

Je te dédie
la Caraïbe bleue
les rides nerveuses
de notre Océan

Je te dédie
les paillettes d'or
de tes yeux francs

Je te dédie
la course aux armements
de notre découverte

Je te dédie
ô Toi mon amour
les heures ultimes
de mon retour.

 

.

 

 

GERALD BLONCOURT

 

 

.

 

0057abf20704ab11ed12bd1da81