Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
EMMILA GITANA
Archives
Visiteurs
Depuis la création 1 607 413
Newsletter
5 septembre 2017

LES MOTS EN TROP

 Par perfidie, j'ai décidé en ce jour,

mardi 24 juin,

d'assassiner quelques mots.

L'Amitié est condamnée au bûcher, pour hérésie;

la potence convient à l'Amour, pour illisibilité;

et la vile garrotte ne serait pas mal

pour l'apostasie de la Solidarité;

la guillotine, comme l'éclair, doit frapper la Fraternité;

la Liberté mourra lentement et avec douleur,

la torture est son destin;

L'Egalité mérite la pendaison

pour s'être prostituée dans les pires bordels:

l'Espoir est déjà mort:

la Foi subira la chambre à gaz;

le supplice de Tantale,  inhumain,

est réservé au mot Dieu.

Je fusillerai sans pitié la Civilisation

pour acte de barbarie;

Le Bonheur boira la cigüe

Reste le mot "Je".

Pour celui là, si triste, pour son atroce solitude,

je décrète la pire des peines :

il vivra avec moi jusqu'à la fin.

 

.

 

 

MARIA MERCEDES CARRANZA

 

 

.

 

Ori Gersht

Oeuvre Ori Gersht

Publicité
Publicité
Commentaires
Publicité