Les mains tendues
vers le rebord du jour,

vers une joue, une larme,
une page, un regard,
un simple vol d’oiseau,
une luisance d’herbe,

pour y cueillir le fruit
de ce qui me dépasse
hors de prix
dans ma vie

comme un feu perpétuel
couvant sous la cendre.

 

.

 

 

BERNARD PERROY

 

 

.

 

Main tendue

Photographie Jean-loup Sieff