Viens, on va courir. Les fleurs pousseront dans nos mains et le soleil, à nos trousses, nous emportera sur d'autres chemins.
Te souviens-tu qu'on sera vieille, des drôles d'idées sous nos chapeaux et des moissons dans nos cheveux qui feront taire bien des soleils.
Et l'on rira, tu sais, on se moquera des grands, comme des herbes folles qui ont des cailloux dans leurs chaussures pour les faire danser.
Viens ! C'est là-bas, au bout de notre enfance qui se prend par la main.
Le ciel aura des airs sérieux. Alors on s'enfuira très loin, tu sais, quand on commencera à vivre une vie de grand.

 

.

 

Image associée

 JOËL GRENIER

 

.

 

 

fillettes