Mes poches craquent de montagnes

Je porte l’océan

le vent et la douceur

la violence des rouges

et le tourment des eaux

La rumeur des courées et le cri des étoiles

me pèsent dans les yeux

Le rire des chevaux et le poids d’une enfance me

retiennent au pays

Je n’irai pas bien loin

Dites à la lumière qu’elle ne m’attende pas.




.



ARLETTE CHAUMORCEL
in L’enfance lucide anthologie
Unimuse, 1989

 


.


 

 

philippe charpentier001

Oeuvre Philippe Charpentier