samedi 4 novembre 2017

MARSEILLE

En pensant à Agnès qui adorait ce poème, et pour ma Joss...   Marseille sortie de la mer, avec ses poissons de roche, ses coquillages et l'iode, Et ses mâts en pleine ville qui disputent les passants, Ses tramways avec leurs pattes de crustacés sont luisants d'eau marine, Le beau rendez-vous de vivants qui lèvent le bras comme pour se partager le ciel, Et les cafés enfantent sur le trottoir hommes et femmes de maintenant avec leurs yeux de phosphore, Leurs verres, leurs tasses, leurs seaux à glace et leurs alcools, Et cela fait... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

samedi 4 novembre 2017

PIERRE GABRIEL...Extrait

Bien serré au creux de ta paume, Le caillou blanc ramassé en chemin S’est endormi, tiède comme un oiseau Mais soudain on dirait qu’il bouge Il vient de frémir dans ta main, C’est un cœur qui bat sourdement, Un simple caillou blanc Comme le cœur du monde dans ta main.   .   PIERRE GABRIEL   .
Posté par emmila à 18:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 4 novembre 2017

LA TRANSFIGURATION DE L'HOMME...Extrait

Il faudrait pouvoir restituer au mot « philosophie » sa signification originelle : la philosophie —- l'« amour de la sagesse » — est la science de tous les principes fondamentaux ; cette science opère avec l'intuition, qui « perçoit », et non avec la seule raison, qui « conclut ». Subjectivement parlant, l'essence de la philosophie est la certitude ; pour les modernes au contraire, l'essence de la philosophie est le doute : le philosophe est censé raisonner sans aucune prémisse (voraussetzungsloses Denken), comme si cette condition... [Lire la suite]
samedi 4 novembre 2017

LA ROUE COSMIQUE VI

Merci Adélita...   Il y a la beauté que nous pouvons voir, Ou bien entendre — que ce soit dans la nature Où en tant qu’art ; puis dans l’espace de la pensée : Au pays de la poésie, sur la trace des dieux. Chaque mode de conscience spirituelle a Un élément de beauté que nous percevons ; Puisse la bénédiction qui rayonne de l’Esprit Jouer sur les cordes de harpe de notre âme.   .     FRITHJOF SCHUON   .       Oeuvre Gérald Bloncourt www.bloncourtblog.net       ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,