Un arbre et puis un arbre et puis
le froid

je ne veux plus que cet aveugle
me guide

comme on est seul
quand on marche depuis toujours

un arbre et puis
pas même un arbre, une distance

d’autres, je les aimais,
sont loin.

 

....

 

 Qu’il réveille les anges, ce cri qui ne cesse pas...

 

.

 

CLAUDE ESTEBAN

 

.

 

Cold_forest