- Ruisseau, ruisseau

Arrête-toi, dirent les menthes,

Gentil ruisselet

Fil d'argent

Ruban de lumière

Écoute: nous sentons bon

Et nos timides cousines

Les violettes

Désirent te connaître,

Reste avec nous,

Ruisseau- ruisselet,

Gai compagnon.-

 

Mais le ruisseau s'enfuit

Et une rose penchée sur l'eau

Devint rouge de colère.

 

On l'entendit plus loin

Rouler et rire sur les blancs galets,

Ronronner dans l'herbe,

Murmurer sur la mousse soyeuse.

- Ne pars pas

Dirent les galets

Et l'herbe et la mousse,

Qu'as-tu à courir

Comme une couleuvre pourchassée

Ruisseau, notre ami !

Reste avec nous, étendu au soleil :

Nous t'entourerons de joncs,

Nous te protégerons avec des roseaux,

Et nous t'apporterons :

Une grenouille

Deux petits poissons 

Et un canard.

Ne t'en va pas

Ruisseau - ruisselet

Gai compagnon  . -

 

Mais le petit ruisseau

Poursuivit son chemin

Et l'herbe au bord de l'eau

Devint verte de dépit.

 

Il fit un détour par les bois

Et là il entra dans le grand silence.

C'était midi et tous les arbres dormaient.

Seule une tourterelle

S'en vint boire

Juste une goutte d'eau claire

Puis d'un trait s'envola

En roucoulant : bonjour, bonjour.

 

Ainsi arriva en ville

Ruisseau- ruisselet

Et faut-il e dire !

Il eut besoin de faire pipi

Voulut se glisser dans un jardin

Sous de grenadiers en fleur

Mais survint u gendarme

L'air mauvais,

Qui lui montra un écriteau

Sur lequel était écrit 

" Défendu ! " -

L'arrêta

Et voilà Ruisseau - ruisselet

Ruban de lumière

Fil d'argent

Notre gentil compagnon

Dans une sombre prison- réservoir

Avec beaucoup d'autres

Pauvres petits ruisseaux.

Et on les habilla de longs tuyaux

( C'est l'uniforme de prisonniers des petits ruisseaux )

Et on les envoya travailler en ville

Dans les cuisines

Dans les bassins

Dans les salles de bai

C'est ainsi que parvint dans une autre prison

Ruisseau - ruisselet,

A l'heure où Ti-Jacques allait se baigner

Et comme

Celui-ci ouvrait le robinet

Il entendit

- Je viens de dehors, sais-tu. 

- A vraiment, dit Ti-Jacques.

- Je suis Ruisseau - ruisselet

- Salut, dit Ti-Jacques

Il y a longtemps que je suis ici

Raconte un peu :  que se passe t-il dans le monde ?

- Oh, j'ai vu beaucoup de choses :

Des menthes

Tandis que je descendais vers la ville, 

Fraîches et parfumées :

Et une rose rouge,

Une rose rouge, s'écria Ti-Jacques

Tu dis, une rose rouge !

- Oui, j'ai aperçu son visage

Penché sur ma course

Et j'ai senti son ombre glisser sur moi.

- Et quoi encore ?

- Des herbes, de la mousse

Des arbres dans la lumière

Des arbres au profond des bois endormis;

Et une tourterelle,

- Une tourterelle, soupira Ti-Jacques

Une tourterelle, des arbres

De la lumière

De la mousse

Et une rose...Une rose rouge !

Ah, vois-tu

Je voudrais bien revoir tout cela...

Mais, dis-moi

Connais-tu Daniel ?

- Ma foi non, répondit l'eau

Qui est Daniel ?

- C'est mon petit garçon

Il a cinq ans

Il va à l'école

Et il est haut comme ça. Si tu le rencontres

Ruisseau-ruisselet

Triste compagnon

Dis-lui pour moi

Comme la tourterelle

Bonjour, bonjour, bonjour.

 

 

! DIAMON~11

 

 

JACQUES ROUMAIN

13/12/1935

Pénitencier National

 

 

! DIAMON~11

 

 

 

bernard liegeois 3

Photographies Bernard Liégeois