J'aime les jardins quand ils sont silencieux,
Éventuellement décorés d'une rose
Ou d'un merle en dessous du laurier ; quand les hêtres
Deviennent roux et les bouleaux dorés. Ne dites
Pas ce qu'à vos yeux sont la nature et l'esprit ;
Écoutez le silence où se fait la musique
Sans prétendre y figurer vos impressions.
Entre nous et le ciel il y a les nuages,
La plume de ceux qui volent sous les étoiles
Se nourrissant des saisons du soleil. Nos pas
Ne laissent pas d'empreinte où nous posons le pied,
Tel est le propos des muses qui ont laissé
Derrière elles un vide inoccupé que rien
Plus ne convoite à l'heure où la lumière tombe.

 

 

! DIAMON~11

 

 

 ROBERT MARTEAU

 

 

! DIAMON~11

 

 

thami3

Photographie Thami Benkirane