Tu subtilises le cœur

de ce tyran amoureux

Voilà pourquoi sa passion

reste prodigue de tant d'égards

dans ses cruelles manipulations

Voilà pourquoi elle n'ose pas

te mutiler ni te déchiqueter

t'écrabouiller ni te pulvériser

préférant pour toi une douce mort

une sorte d'insensible euthanasie

 

Une stupeur à l'instant qui

te ravit à l'air

Une brume d'éther

qui efface le monde

Un étouffement progressif

Un dernier sursaut d'ailes

 

D'une chirurgie d'amateur

tu sortiras

épinglé sur le blanc

Tu seras conservé

jalousement

pour un regard

qui te dévorera

en d'exclusives parenthèses

d'admiration

 

Mais toi

vif esprit du jardin

tu te seras depuis longtemps

envolé loin de la relique

sèche & crispée

abandonnée

à une adoration perverse

 

.

 

 

RAYMOND FARINA

Editions Rougerie

 

.

 

Tejo Verstappen

Oeuvre Tejo Verstappen