Personne n'est seul
La lumière entre, elle te murmure déjà que l' arbre est un lien
Lui, parle tout bas, il emmène tes prières elles entreront dans une sphère, une main tiède les récupère 
Chaque fois qu'un oiseau chante, un voeu prend forme
Il se présente à nous, le Matin
Vide,
C' est une aumône ton rire
Il se remplit les mains de ta nuit,
La vie
Tu fermes les yeux
Tu ne dors pas
Tu cours dans un champs
Une main sert des étoiles 
C' est une autre idée d'écrire si tu respires

 

 

.

 

 

ZOHRA MRIMI
08/05/2018

 

 

.

 

 

Cheung Ming-Kam2

Oeuvre ?