Toute la terre

dans un éclat de siècles,

de racines mises à nu

et serrées dans l'amour,

à grands pas

s'approche du poète.

Et les murs,

le rempart qui sommeille

abattu sur lui-même,

tous

mêlés d'oiseaux, de patience

ou de larmes,

la poitrine rouge

à cause des peines,

tournent leurs yeux de pluie

du côté de son coeur.

 

 

.

 

CLAUDE SAGUET

 

.

 

.

 

© Hengki Koentjoro2

 Photographie © Hengki Koentjoro