Quand nous tombons enfin les masques de l'éphémère, il nous arrive de découvrir la source même de nos désirs les plus enfouis, de ceux qui donnent sens et existence à la littérature majuscule, par la grâce d'un texte qui nous hantera aussi longtemps que durera la vie, puisqu'il nous semble, à perdre raison, que nous l'avions toujours connu et aimé, ce texte, lu et relu tant il naît en nous à l'évidence de ce qu'il y a peut-être de plus sacré dans l'écriture : la singularité, l'unicité absolue, l'absence totale de compromission. Comme si nous étions les témoins privilégiés de ce qu'est la littérature " contre " la littérature, à la fois les premiers et les derniers lecteurs dans la salle des illustres.

...

 

.

 

 

JEAN EMMANUEL DUCOIN

 

 

.

 

 

alberto burri2

Oeuvre Alberto Burri