Soliloque du fou

assis sur le trottoir

Journal où il découpe

de ses doigts minutieux

comme un théâtre d'ombres

 

silhouettes de quel chaos

quelle intime dramaturgie

descendance de quel secret

 

confidences d'épouvantail

que n'écoutent plus

les oiseaux

 

 

.

 

 

RAYMOND FARINA

Extrait de Détails in Anecdotes,

Rougerie, 1988

 

 

.

gaston chaissac2

 Oeuvre Gaston Chaissac