Pourtant, cendres laissées au vent ou sépultures de sable, il est d'ultimes séjours qui s'effacent, entretiennent le mystère, ouvrent d'infinis espaces aux détectives érudits. Et il en est aussi qui gardent leur secret sous les fleurs.
.
 

ANDRE VELTER
( cf. préface aux Quatrains d' Omar Khayam : " Rubayat " )

.

antonio-lopez-garcia

 

Oeuvre Antonio José Garcia