Où es-tu maintenant
Syrie, à une lettre près de la Liberté,
Souria Houria, ma bien – aimée, 
Disparue des discours
Rayée des cartes
Dévorée par les chiens couronnés
Qui se disputent ses derniers os
Les dernières dentelles faites de peaux humaines
Où es-tu le danseur des ruines
L’homme au phonographe devant le mur béant
L’enfant qui demande
Madame, est-ce que je vais mourir ?
Et qu’a-t on fait des tombes de mes Anciens
Fleuries de sang et de poussière et de la bave noire des civilisés
Où sont les corps des supplices, les preuves
Où est la honte
Où es-tu maintenant
La mode, c’est ce qui se démode, 
Personne ne crie plus
Le défilé est terminé
On travaille déjà à la prochaine collection

 

 

.

 

 

ALEXO XENIDIS

 

 

.

vince6

Photographie Magnificent_ Entropy

https://www.instagram.com/magnificent_entropy/?hl=fr