dimanche 8 juillet 2018

DERRIERE LA PORTE

Un jour sur terre, le swing de la misèreDégoulinant de l’étagère à ampères Illuminera les dernières miettesLes restes d’un festin et les verres videsDe la clémence enlacée en paupiettesSur la table « nostre » dépitée de lipidesLe flux du pain chaud aux rizières du pauvreLe combat du ventre chez le concierge du criDes images flottent entre les dents du loupCe n’est pas chez toi, mais chez les autresCe n’est pas du blé, cela ne fait pas un pli Des images flottent encore où l’hostie n’est plus La souffrance efface la... [Lire la suite]
dimanche 8 juillet 2018

LES VRILLES DE LA VIGNE...Extrait

"Moi, j'aime. J'aime tant tout ce que j'aime ! Si tu savais comme j'embellis tout ce que j'aime, et quel plaisir je me donne en aimant ! Si tu pouvais comprendre de quelle force et de quelle défaillance m'emplit ce que j'aime... C'est cela que je nomme le frôlement du bonheur. Le frôlement du bonheur... caresse impalpable... frisson mystérieux près de se fondre en larmes, angoisse légère que je cherche et qui m'atteint devant un cher paysage argenté de brouillard, devant un ciel où fleurit l'aube, sous le bois où l'automne souffle une... [Lire la suite]
Posté par emmila à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
samedi 7 juillet 2018

BRUNO ODILE...Extrait

Nous portons nos enfances jusqu’aux bords ruisselants de nos frontières. Des bouts de fils et de laine blanche tricotent ensemble des longs cordages extravagants. Nos candeurs exhalées dévisagent le monde et tirent la langue aux passants incongrus. Nous portons nos enfances comme le charretier conduit son attelage, se frayant un chemin parmi les ombres et les ravins. Nous détenons dans le regard toute la source de nos magnificences et c’est de ce reflux d’images, tantôt normales, tantôt subliminales, que nous extirpons des vagues... [Lire la suite]
samedi 7 juillet 2018

LA BAJON - DEPUTEE - VERITES !

Posté par emmila à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 7 juillet 2018

CARTON D’INVITATION

Où es-tu maintenantSyrie, à une lettre près de la Liberté,Souria Houria, ma bien – aimée, Disparue des discoursRayée des cartesDévorée par les chiens couronnésQui se disputent ses derniers osLes dernières dentelles faites de peaux humainesOù es-tu le danseur des ruinesL’homme au phonographe devant le mur béantL’enfant qui demandeMadame, est-ce que je vais mourir ?Et qu’a-t on fait des tombes de mes AnciensFleuries de sang et de poussière et de la bave noire des civilisésOù sont les corps des supplices, les preuvesOù est la... [Lire la suite]

samedi 7 juillet 2018

VIE SAXIFRAGE...Extrait

"Il y a dans l’air un exploit impalpable qu’on appelle des anges et qu’on ne verra pas."   .   GABRIELLE ALTHEN     .   Photographie Magnificent_Entropy https://www.instagram.com/magnificent_entropy/?hl=fr
Posté par emmila à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 6 juillet 2018

BRUNO ODILE...HOMMAGE

Je viens d'apprendre la disparition de Bruno Bourdiol, Bruno Odile de son nom de plume...Je suis terriblement peinée, Emmila n'aura plus le plaisir d'échanger, via sa poésie et ses textes, avec Bruno...un des plus anciens fidèle de ce blog ... Ton chemin, Bruno, est maintenant dans la lumière...Là-haut, sur la colline, les cigales continueront à chanter... .   " Quelques étoiles s’exaltent immédiatement et disparaissent dans la conscience infinie des anges -, d’autres sont affectées à des êtres qui les transforment lentement,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 5 juillet 2018

JEAN LAVOUE...Extrait

Sais-tu que marcher simplementPeut suffire à sauver le Poème en toiA lui donner son rythmeSes brusques éveilsSon glissement de pasSes arrêts sur un filSon élan furtif Sais-tu qu’une maison peut abriterTous les sentiers de la forêtTous les rivages de l’océanTous les secrets de l’universTous les oiseaux du cœur Qu’elle peut laisser grandir tous les soleils de l’âme T’avancer silencieux Tel un funambule un livre à la mainAvec souplesse et légèretéLenteur et gravitéPeut devenir à l’instant mêmeTa danse lumineuseTa liturgie... [Lire la suite]