Couds à larges points
De bord à bord de la Méditerranée
Des fils pour funambules et des passerelles
Femelles des passereaux qui volent bienheureux
Des chemins de corde et de sacs des sentiers
Où l’on va à pied sec du cœur de l’Afrique rayonnante
A mon cœur exilé et à mes bras ouverts
Venez ! Venez, pour que je parte
Puisque vous arrivez de là d’où nous sommes 
Venus tous
Que serait-il advenu si l’on nous avait chassés?

 

.

 

 

ALEXO XENIDIS

 

 

.

goxwa borg2

 

Oeuvre Goxwa Borg