Nous pensons à toutes, tous les emprisonnés.es ainsi qu'à celles et ceux dont la liberté est menacée pour opposition au régime politique autoritaire qui règne sur la Turquie.

Nous partageons leur accablement car les valeurs et principes fondamentalement humains qui animent certains pays sur cette terre sont universels et sans frontières. Le combat qu'ils nécessitent pour leur sauvegarde ou leur instauration appartient au devenir de la condition humaine et aucune personne vivante au monde ne saurait y échapper. Ceci ne relève pas des seules solidarité et fraternité mais de l'équité au nom de laquelle nous sommes indissociables les uns.nes des autres. Chaque être présent à notre conscience et dont l'existence est aliénée par la lettre de lois liberticides, voit son combat être le nôtre.

 

Il y a devant et derrière les barreaux l'arbre d'appel

dont les branches tendues sont habillées de feuilles et d'ailes

Elles portent depuis les ténèbres de la déchirure d'homme

jusqu'au seuil d'absolu

le cri invincible d'un devenir oiseau

 

Levons les yeux

Goûtons le fruit intérieur de nos présences

pour la saveur d'une terre autrement sublime

où l'être ne se rend pas

délace les noeuds-mémoire autour de sa gorge

pénètre la lézarde que fait l'ombre de la branche

sur le mur

respire la clarté nomade des espaces rebelles

 

 

.

 

 

PHILIPPE TANCELIN

 

 

.

 

montserrat-gudiol-litografia2

Oeuvre Montserrat Gudiol