vendredi 7 septembre 2018

LA PAROLE EN ARCHIPEL...Extrait

Malgré la fenêtre ouverte dans la chambre au long congé, l'arôme de la rose reste lié au souffle qui fut là. Nous sommes une fois encore sans expérience antérieure, nouveaux venus, épris. La rose! Le champs de ses allées éventerait même la hardiesse de la mort. Nulle grille qui s'oppose. Le désir resurgit mal de nos fronts évaporés. Celui qui marche sur la terre des pluies n'a rien à redouter de l'épine, dans les lieux finis ou hostiles. Mais s'il s'arrête et se recueille, malheur à lui! Blessé au vif, il vole en cendres, archer... [Lire la suite]
Posté par emmila à 04:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 7 septembre 2018

MARGES

Toi qui vas ton chemin, t’arrêterais-tu entre des vignes à l’abandon si, droit devant, tu entrevoyais dans la tombée du jour, parmi l’intense éclat de petits cyclamens, une oreille pointue dressée, dodinant sur le bas-côté de la route ? Croirais-tu qu’un animal à museau fin est là, reins peut-être brisés, écrabouillé à demi, implorant ton secours ? Admettons que tu prennes le temps, souhaites vivre et le permettre aux autres, que tu sortes de la voiture tout en pestant contre cette imbécile de bestiole et que tu t’aperçoives qu’il ne... [Lire la suite]
Posté par emmila à 04:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
vendredi 7 septembre 2018

ANNE MARGUERITE MILLELIRI...Extrait

La pierre sur l'eauContre le vent rapaceLa caresse de l'eau, la caresse des doigtssur la pierre lisseTes mots à haute voix sur l'enclos de tes lèvresLe murmure d'un baiser, le murmure or et vert de l'eau -- sources secrètes.Un éclat d'aurore vient heurter le soirà son heure incertaineLe soir alentit son pas, à la rue bruissante intime le silenceUn éclat d'auroreEt la grande main du soir un instant se pose sur le cours du temps --Je pense à toi.   .     ANNE MARGUERITE MILLELIRI     ... [Lire la suite]