Que la peine soit lourde ou légère
Qu’elle soit profonde ou passagère,
Il existe toujours trois étoiles
Qui sont comme des guides.
Trois étoiles qui nous aident
A éviter la peine ou à vivre avec elle
Et à la traverser.


L’étoile du temps
Quand tout parait désert, brulé et désolé
Parce qu’on a trop souffert,
Le temps qui passe peut encore nous aider.
Lentement, patiemment, grâce au temps,
D’autres joies, d’autres rêves,
Viennent se glisser en nous …


L’étoile du veilleur
Être veilleur, c’est tenir une lampe allumée
Pour empêcher la peine d’entrer,
Chez les autres et aussi chez soi ;
Être veilleur, c’est tenir une lampe allumée
Pour être prêt, le plus possible,
À supporter la peine si elle entre quand même.


L’étoile de l’amour
Souvent, quand on est malheureux
On est comme un soleil caché.
On ne peut pas éclairer,
On ne peut pas réchauffer.
Aimer, c’est tout le contraire !
Aimer, c’est offrir ce qu’on est
Comme s’offre le soleil.
Aimer, c’est accueillir les autres
Pour combattre ensemble
La peine et les nuages

 

 

.

 

 

AUTEUR INCONNU

 

 

.

THAM2

Photographie Thami Benkirane

https://benkiranet.aminus3.com/