Que faire maintenant

de tous ces graffiti

des adieux encombrants des choses

des oiseaux des hasards

désormais interdits

dans cette cruauté d'horloge

 

& à l'enfant seul comme une île

-à son effroi & à sa soif-

quel sésame quel schiboleth

quelle chose apaisante & douce

quel bienveillant symbole

laisser

 

si l'on n'a plus que l'art

de questionner l'écho

de voler au reflet

ce qu'il sait du parfait

aux maisons envolées

le secret d'habiter

& à la nostalgie

la vérité d'ici

 

comme un vieux ciel dément

cherchant parmi ses bleus

celui vif & vital

perdu dans son fouillis d'oiseaux

dans son trouble passé d'orages

 

.

 

 

RAYMOND FARINA

 

 

.

 

Kostis Moudatsos2

Oeuvre Kostis Moudatsos - Katerina Dramitinou