Le temps nous rêve, il nous construit.

Quelle maison trouverons-nous demain
dans nos rêves quand la vie
aura vraiment commencé
de pierres de lune
de mots de sable
pour lever une voûte
prendre langue avec les fleurs
et s’ouvrir au visage
comme au ciel de demain.

Les moulins de nos mains
ne tourneront plus
dans le sens des aiguilles
pour moudre la farine du temps
sous le pli de la pierre
le corps est patient d’amour
il fonde dans un nid d’énigmes
le mystère de l’être
qui est sa maison.

 

! DIAMON~11

 

 

MICHEL ECKHARD ELIAL

 

 

! DIAMON~11

 

celia-anahin2

Oeuvre Célia Anahin