lundi 31 décembre 2018

IT'S TIME

Il nous faut maintenant nous ajuster au pas des dieuxEt des héros, relever ce monde qui penche tout entierVers l'abîme, faire revivre la dignité, effacerLes larmes et la crasse, avancer, repousser du bout du pied la hargneQui nous colle aux semelles et nous englue, pauvres oiseaux,A nos idées et nos pauvres discoursJ'ai pouvoir d'inviter les morts à nos tables, qu'ils viennent,Vous tendant les bras, vous rassurant, nous avons faitCe que nous avions à faire, nous fendant le cœur et criantEt les morts vous disent qu'ils sont fiers... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 31 décembre 2018

UNE AUTRE ANNEE...

Une autre année se prépare à naître en musique sur la grande parodie de celle qui va s’achever bientôt dans le chant habituel des vœux gracieux distribués charitablement. Des vœux qu'on adresse à l'autre et dans lesquels l'on cherche nous-mêmes une place généreuse avec le rôle béni du séducteur soupirant de l'oligarchie des succès avidement espérés. Qu'importe ! Ma pensée va vers toi, solitaire. Tu ne sais si la nouvelle année va enfin te procurer le sésame des portes fermées ou alors te réserver de nouveaux naufrages. Oh, je sais,... [Lire la suite]
lundi 31 décembre 2018

SOLITUDE

Homme égaré dans les siècles,Ne trouveras-tu jamais un contemporain?Et celui-là qui s'avance derrière de hauts cactusIl n'a pas l'âge de ton sang qui dévale de ses montagnes,Il ne connaît pas les rivières où se trempe ton regardEt comment savoir le chiffre de sa tête recéleuse?Ah! tu aurais tant aimé les hommes de ton époqueEt tenir dans tes bras un enfant rieur de ce temps-là!Mais sur ce versant de l'EspaceTous les visages t'échappent comme l'eau et le sableTu ignores ce que connaissent même les insectes, les gouttes d'eau,Ils... [Lire la suite]
lundi 31 décembre 2018

LA NUIT SERA CALME...Extrait

 On a volé à l'homme sa part imaginaire, mythique, et cela ne donne pas un homme «vrai», cela donne un homme infirme et mutilé, parce qu'il n'y a pas d'homme sans part de poésie, il n'y a pas d'Europe sans part d'imaginaire, sans la «part Rimbaud», ce n'est pas le règne du réalisme, c'est le règne du zéro. Or, s'il est une part humaine qui ne peut pas se passer d'imaginaire, c'est notre part d'amour. Tu ne peux pas aimer une femme, un homme, sans les avoir d'abord inventés, tu ne peux pas aimer l'autre sans l'avoir d'abord... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,