Ce que le vent traverse -- ton coeur
et les nuages, l'enfance et tous tes rêves ;

ce que le vent traverse -- la forêt sans chemin 
où le soleil transperce les feuillages ;

ce que le vent traverse -- les yeux ouverts
dans le visage fermé de ce jour, 
cette tache rouge qui s'étend lentement
sur ton oeil gauche comme pour le noyer de sang ;

ce que le vent traverse -- ta voix, inaudible,
tes pas,qui s'éloignent ;

ce que le vent traverse -- le cri blanc
des mouettes mortes sur le sable gris
de cette plage ;

ce que le vent traverse -- la résistance des corps, 
celle du ressouvenir.

 

 

.

 

 

ANNE MARGURITE MILLELIRI

 

 

.

 

 

VENT4,