lundi 15 avril 2019

NOTRE DAME

  " Tous les yeux s’étaient levés vers le haut de l’église. Ce qu’ils voyaient était extraordinaire. Sur le sommet de la galerie la plus élevée, plus haut que la rosace centrale, il y avait une grande flamme qui montait entre les deux clochers avec des tourbillons d’étincelles, une grande flamme désordonnée et furieuse dont le vent emportait par moment un lambeau dans la fumée. Au-dessous de cette flamme, au-dessous de la sombre balustrade à trèfles de braise, deux gouttières en gueules de montres vomissaient sans relâche cette... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

lundi 15 avril 2019

DE BOIS ET DE CORDES

  cèdretilleulmerisierdes cordes de bois qui flottaient sur les rivièresaux cordes tendues sur le bois des guitaresdes voies navigables à la navigation en ligneaulneérablepalissandrede la musique des forêts à celle des villesdes accords les plus simples aux longs solosdes soirs d’hiver aux jours d’étéfrêneébèneacajouau confluent des âges et des tempsjouer penser travailler de ses mainspasser de l’inerte à la vibration des choses     .     JEAN PERRON http://lafreniere.over-blog.net/    . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 15 avril 2019

PASSAGE EN DOUCE

  Je songe à ma femme qui est parmi les fruits, les plantes, les oiseaux. Je me réveille à peine et je la sens présente. Je la dispute aux feuilles, aux abeilles, à la neige. Ses bras sont un ruisseau où je plonge mes doigts. La rosée tendrement vient me parler pour elle. Ses yeux font sur ma vie un grand vague perdu. Je l’imagine encore toute fine et tremblante, agrandie par les champs, avalée par le vent. Je demande aux oiseaux de l’embrasser pour moi. Les plantes lentement penchent la tête sur elle. Les gestes des ajoncs... [Lire la suite]