mercredi 17 avril 2019

L'ART DE LA JOIE...Extrait

"Le mal réside dans les mots que la tradition a voulus absolus, dans les significations dénaturées que les mots continuent à revêtir. Le mot amour mentait, exactement comme le mot mort. Beaucoup de mots mentaient, ils mentaient presque tous. Voilà ce que je devais faire : étudier les mots exactement comme on étudie les plantes, les animaux. Et puis, les nettoyer de la moisissure, les délivrer des incrustations de siècles de tradition, en inventer de nouveaux, et surtout écarter pour ne plus m'en servir ceux que l'usage quotidien... [Lire la suite]

mardi 16 avril 2019

LARMES DE PHARAONS

  En dépit de l'embrasement du coeur de Paris, je pense à tous ces compagnons du Devoir qui vont avoir un travail digne de leur savoir-faire pendant quelques années pour restaurer ce chef-d'oeuvre qui retrouvera une seconde jeunesse, pas virginale mais sûrement aussi belle qu'avant. D'ailleurs le sieur Pinaud vient de faire don de 100 millions à la nation, ses amis vont suivre et ça ne gêne personne qu'il n'y ait jamais de pognon pour sortir les pauvres de la misère, pour soigner ceux qui ne le peuvent... Une cathédrale vaut... [Lire la suite]
lundi 15 avril 2019

NOTRE DAME

  " Tous les yeux s’étaient levés vers le haut de l’église. Ce qu’ils voyaient était extraordinaire. Sur le sommet de la galerie la plus élevée, plus haut que la rosace centrale, il y avait une grande flamme qui montait entre les deux clochers avec des tourbillons d’étincelles, une grande flamme désordonnée et furieuse dont le vent emportait par moment un lambeau dans la fumée. Au-dessous de cette flamme, au-dessous de la sombre balustrade à trèfles de braise, deux gouttières en gueules de montres vomissaient sans relâche cette... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 15 avril 2019

DE BOIS ET DE CORDES

  cèdretilleulmerisierdes cordes de bois qui flottaient sur les rivièresaux cordes tendues sur le bois des guitaresdes voies navigables à la navigation en ligneaulneérablepalissandrede la musique des forêts à celle des villesdes accords les plus simples aux longs solosdes soirs d’hiver aux jours d’étéfrêneébèneacajouau confluent des âges et des tempsjouer penser travailler de ses mainspasser de l’inerte à la vibration des choses     .     JEAN PERRON http://lafreniere.over-blog.net/    . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 15 avril 2019

PASSAGE EN DOUCE

  Je songe à ma femme qui est parmi les fruits, les plantes, les oiseaux. Je me réveille à peine et je la sens présente. Je la dispute aux feuilles, aux abeilles, à la neige. Ses bras sont un ruisseau où je plonge mes doigts. La rosée tendrement vient me parler pour elle. Ses yeux font sur ma vie un grand vague perdu. Je l’imagine encore toute fine et tremblante, agrandie par les champs, avalée par le vent. Je demande aux oiseaux de l’embrasser pour moi. Les plantes lentement penchent la tête sur elle. Les gestes des ajoncs... [Lire la suite]
samedi 13 avril 2019

LETTRE OUVERTE D'UN CORSE A EMMANUEL MACRON

  "En visite en Algérie lors de votre campagne de 2017 vous avez déclaré : "la colonisation fait partie de l'histoire française. C'est un crime, c'est un crime contre l'humanité, c'est une barbarie. Et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face, en présentant nos excuses à l'égard de celles et de ceux envers qui nous avons commis ces gestes." Les Corses, nationalistes ou pas, ne trouvent dans votre propos rien à redire, eux qui subissent la colonisation de votre pays depuis 1768 : -1768-1769 Conquête militaire... [Lire la suite]

samedi 13 avril 2019

MARIN MON COEUR...Extrait

... Nous avons coutume ici d’accueillir des enfants, c’est-à-dire de les mettre au monde comme ailleurs on capture des éléphants sauvages. Ceux qui capturent les éléphants sauvages afin de se les approprier se doivent de développer une argumentation suffisamment forte pour convaincre l’éléphant que sa vie en captivité sera mille fois plus belle que celle qu’il aurait pu vivre à l’état naturel. Cette argumentation prenait chez les Thaï la forme d’un poème forcément long car bourré de mensonges et le poème prenait forcément... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
samedi 13 avril 2019

CHRISTINE LAVANT...Extrait

  Vieux sommeil, où sont tes fils ?Tu dois en avoir des jeunes, des solides,De ces gaillards capables de bien plus Que de survenir et d’éteindre la lampe. L’un doit s’allonger auprès de ma peur,Un autre s’agenouiller sur ma nostalgie,Ils doivent avoir tous deux des poings solidesPour que les voisins n’entendent aucun cri. Quelle poudre veux-tu me jeter dans les yeux ?Du sable ? ― Je ris ! ― je peux t’offrir tout un désert pour des yeux pareilsqui déjà s’en contentent. Les miens, tu sais, sont... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 12 avril 2019

LE CENACLE DES SOLITUDES...Extrait

  Je ne sais pas mon âge, aujourd'hui moins que jamais, regarde mon visage, illisible, à présent, mes traits, égarés sous les travers du temps qui ne trouve même plus place dans ma chair évidée, tourne, ne sait plus où se frayer chemin, balbutie maintenant les promesses fourchues d'un destin qui halète dans mon souffle dans mon sein, agonise sur mon corps, cherche à tromper sa fin espère séduire la mort en creusant d'autres lits mais je sens que je flanche, que je vais lui céder tant je suis vieille, vois, tant la course des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 11 avril 2019

LES GENS QUI DOUTENT

J'aime les gens qui doutentLes gens qui trop écoutentLeur coeur se balancerJ'aime les gens qui disentEt qui se contredisentEt sans se dénoncer . J'aime les gens qui tremblentQue parfois ils ne semblentCapables de jugerJ'aime les gens qui passentMoitié dans leurs godassesEt moitié à côté . J'aime leur petite chansonMême s'ils passent pour des cons . J'aime ceux qui paniquentCeux qui sont pas logiquesEnfin, pas comme il fautCeux qui, avec leurs chaînesPour pas que ça nous gêneFont un bruit de grelot . Ceux qui... [Lire la suite]
Posté par emmila à 02:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,