Est-ce bien nous
ce tremblement fragile du ciel
ce rire évanoui ?

Nous sommes brèches, éclats ,
explosions éphémères 
Les creux laissés par nos corps
sur la plage
se sont remplis de sable
plus d'une fois

Nos cris ont la fragilité de la craie,
la vitesse du goéland 
Nos tendresses sont torturées 
Nos mots s'ėcaillent
Nos rêves n'ont pas toujours le temps
de nous parvenir

Et c'est dans cette incertitude
que nous nous plaisons à vivre.

 

.

 

 

COLETTE GIBELIN

 

 

 

.

 

 

tham12,

Photographie Thami Benkirane