dimanche 14 juillet 2019

UN TOUT PETIT POEME

  Je n’ai à t’offrir qu’un tout petit poèmeFait avec les haillons de la vieLes boutures ratées de la chanceLes miettes du bonheurC’est un petit poème errant à la dériveBalloté par les vagues de l’espoirTorturé par les vents de l’amourUn poème en chienUn poème de rienUn poème vagabondSans prétentionSans considérationUn poème qui aboie par la queueAutant dire un poème marronUn poème mendiant les mots dans les poubellesPoème à quatre pattesQue nul rêve n’a pu apprivoiserEt qui va tout seulDe déboires en déboiresAllumer les... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 12 juillet 2019

IMPERTINENCES

Dans mes yeux Le sucre et la citronnelle Le lien entre les hommesTon regard si bleuLes énigmes et les chrysalides Pour l'océan et le grand largeLes résonances Et les baisersTes paroles qui bruissentTrès viteLe vent Ta peau encoreCe caractère charnelMon effraction.   .     ISABELLE BRECHET BRANDY     .       Oeuvre Gustave Caillebotte      
Posté par emmila à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 10 juillet 2019

RESPIRE

 Approche-toi petit, écoute-moi gamin,Je vais te raconter l'histoire de l'être humainAu début y avait rien au début c'était bienLa nature avançait y avait pas de cheminPuis l'homme a débarqué avec ses gros souliersDes coups de pieds dans la gueule pour se faire respecterDes routes à sens unique il s'est mis à tracerLes flèches dans la plaine se sont multipliéesEt tous les éléments se sont vus maîtrisésEn deux temps trois mouvements l'histoire était pliéeC'est pas demain la veille qu'on fera marche arrièreOn a même commencé à... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 10 juillet 2019

LETTRE DE CEDRIC MAURIN - ENSEIGNANT - A EMMANUEL MACRON

  M. Emmanuel Macron,     Je suis Cédric Maurin un rescapé de l’attentat du Bataclan et je suis un des professeurs grévistes qui a retenu notes et copies. Je les ai rendues vendredi 5 juillet après-midi et en faisant cela je suis persuadé d’avoir défendu l’honneur de notre institution. Cette nuit je n’ai pas dormi, réveillé sans cesse par des sueurs froides en pensant aux élèves et aux parents qui doivent faire face au sabordage du bac 2019 que M. Blanquer a orchestré, rompant ainsi l’égalité de traitement des... [Lire la suite]
mardi 9 juillet 2019

NOTRE PLANETE

Nous avons l'immense douleur de vous faire part de la mort, ce soir, de notre ami le poète Michel Baglin, à 68 ans. Notre peine est immense.Voici le dernier poème qu'il nous as envoyé et que nous publions dans l'anthologie du Festival Voix vives 2019 , un poème dédié à Jackie, sa femme, vers qui toutes nos pensées se tournent ce soir. - Les éditions Bruno Doucey   .   Tant de mêmes paysages peuplent nos regards ! Depuis plus d’un demi-siècle ensemble nous jouons les balanciers sur la crête des jours traversés,... [Lire la suite]
dimanche 7 juillet 2019

ANNA MARIA CARULINA CELLI...Extrait

Mon enfant court tout autourTout autour de la mer La mer, île des temps passés Que le vent a emportée Lorsque soufflant sur le Ciel de la marelle La Terre s'est renversée Mon enfant court tout essouffléTout autour d'une dune enfarinée Une mamelle de pain blanc Tiède, laiteuse et parfuméeMariant rondeurs enneigéesA la chaleur des profondeurs Mon enfant court autour d'un œil vert Tandis que dansent sur ses chevillesLes longues herbes des pupilles Cils ondulants du bord de rêveVers les savanes... [Lire la suite]

dimanche 7 juillet 2019

COMME UN BRUIT DE JARDIN...Extrait

Un sein dont l’aréoleaurait pris le dessusUn sein ouvert commeune outre de laiton diraitun lait de matin bouilliqui ne veut plus redescendreUn voile de lunesur un lac de montagneon est haut encoremais l’œil lisseUn sein passé au talctéton rentré à peine îlot de brumeUn sein qui crève l’écran de sa peau brunehisse sa neigeUn sein sans soutiensinon celui de ma main C’est ce marronsorti de bogueet que je tournejusqu’aux farines de mes rêves     .     JACQUES MOULIN ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 7 juillet 2019

ECRIRE A VUE...Extrait

  Souviens-toi des chardons que tu mangeais à cru dansle sommeil des combes Ta main hante l’ombre des herbesfouille la ligne des cœursdéjoue l’épine sous la fleur Tu mets du mauve à tes dents Tu regardes le fond d’épicéas tout pèse ici au pied de l’horizon Rien ne surgit plus que la buseconfinée en sa ronde Pour manger l’artichaut des pays par-derrièrel’artichaut vrai des jardins à climatsil faut crever la combe passer la pierre Tu gardes comme un charbon dans l’œilTout bataille tu relances la vieemportant sous ta robe les... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 7 juillet 2019

GENEVIEVE CLANCY...Extrait

  ...  Il y a cette coupe de temps où l’avenir se suspend pour laisser voir le Tout. Puis le poids revient sur l’éveil nous rendant à la nostalgie.Est-ce la présence ?Il y a cet appel mélancolique qui monte de la beauté, écho de nos peurs à briser les attaches des rêves qui ont perdu la mémoire du vol.Est-ce la présence ? (…)La présence, passeur traversant les formes pour délivrer les profondeurs qu’elles retiennent… "     . GENEVIEVE CLANCY .    
samedi 6 juillet 2019

LES AILES DE SONGE...Extrait

Toute pensée a des ailes de songe. Et on soutient que la pensée est mortelle. Les ailes de songe sont-elles des ailes de cendre ? Mais les mots chargés d’une pensée continuent à porter l’hypothèque de l’imagination ; et même s’ils subissent des transformations purement verbales, purement poétiques ; ils soulèvent des voiles dans notre esprit. La beauté des mots réside dans leurs changements dont nul ne se produit que nous ne lui fournissions une âme. ... Or, tout le temps que ma méditation se poursuit, j’entends en moi la rumeur... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,